Pourquoi et comment optimiser ses images en SEO ?

Pourquoi optimiser les images pour le SEO et l'expérience utilisateur

Les images attirent l'attention des visiteurs, les engagent et peuvent illustrer et clarifier des concepts difficiles à expliquer. Cependant, elles peuvent constituer une part importante du poids de chargement des pages : de grandes images non optimisées peuvent ralentir le temps de chargement de vos pages, ce qui affecte négativement l'expérience utilisateur et le SEO de votre site. Les moteurs de recherche, tels que Google, prennent en compte la vitesse de chargement lors du classement des sites web.
Par conséquent, l'optimisation des images est un élément intéressant pour améliorer votre référencement. Les images bien optimisées contribuent non seulement à un meilleur classement dans les moteurs de recherche, mais elles offrent également une meilleure expérience utilisateur, réduisant notamment le temps de chargement de la page. Dans cet article, nous parcourerons les meilleures pratiques pour optimiser vos images de manière efficace.

choisir le bon format d'image

Le choix du format de fichier pour vos images influe de manière importante sur leur poids. Les formats les plus couramment utilisés pour le web sont le webP, format dédié à l'affichage web, JPEG, PNG et GIF. Chaque format a ses propres avantages et inconvénients :

  • WebP : Le format WebP, de plus en plus populaire, est dédié à l'affichage web. Développé par Google, il offre une compression supérieure et une qualité d'image optimale, ce qui améliore la vitesse de chargement des pages web et, par conséquent, le SEO. Il est pris en charge par de nombreux navigateurs modernes.
  • JPEG : Ce format est parfait pour les photos et les images avec beaucoup de couleurs. Il permet de compresser les images sans perte significative de qualité.
  • PNG : Utilisé principalement pour les graphiques, les logos et les images nécessitant de la transparence, le PNG conserve la qualité de l'image mais produit des fichiers plus lourds.
  • GIF : Dédié aux images animées, le GIF est limité à 256 couleurs, ce qui le rend moins adapté pour les photos de haute qualité.

Décrire les images pour l'accessibilité et le référencement

Les attributs de texte alternatif (alt) des images jouent un rôle important. Ils permettent aux utilisateurs ayant des déficiences visuelles de comprendre le contenu de l'image grâce à des lecteurs d'écran. Elles aident également les moteurs de recherche à indexer les images de manière plus efficace.
Un bon texte alternatif doit être descriptif et inclure des mots-clés pertinents, sans toutefois être "bourré de mots-clés". Par exemple, pour une image de pizza margherita, la balise alt pourrait être "pizza margherita au fromage et basilic frais".

Réduire et adapter la taille des images

Utiliser des images de grande taille là où elles ne sont pas nécessaires augmente inutilement le temps de chargement. Il convient de déterminer les tailles et résolutions cibles d'usages, d'adapter les dimensions des images à l'usage prévu sur votre site web est une autre étape d'optimisation.
Utilisez des images de la bonne dimension pour vos différents usages, tels que les vignettes, les images d'article de blog ou les bannières. Des outils comme Adobe Photoshop et Gimp peuvent aider à redimensionner les images.

Mettre un nom de fichier descriptif

Les moteurs de recherche ne peuvent pas "voir" les images comme les humains. Ils se basent entre autres sur les noms de fichiers pour comprendre le contenu visuel.
Utilisez des noms de fichiers descriptifs et pertinents au lieu de laisser des noms par défaut comme "IMG001.jpg". Par exemple, si vous avez une image de voiture rouge, renommez-la en "voiture-rouge-nomdelamarque.jpg". Cela rend non seulement l'image plus compréhensible pour les moteurs de recherche, mais aide également à l'organisation de votre contenu.

Mettre en place un lazy loading sur les images non visibles en haut de page

Le lazy loading (chargement paresseux) est une technique qui permet de différer le chargement des images hors-champ jusqu'à ce que l'utilisateur fasse défiler la page pour les voir. Cette méthode améliore significativement la vitesse de chargement initiale de la page. De nombreux plugins pour des plateformes comme WordPress ou scripts de JavaScript permettent d’implémenter facilement le lazy loading.

Utiliser des serveurs CDN pour diffuser vos images dans le monde

Les réseaux de distribution de contenu (CDN) stockent des copies de vos images sur plusieurs serveurs situés à des endroits géographiquement dispersés sur le globe. Cela permet de réduire le temps de chargement en livrant les images à partir d'un serveur proche de l'utilisateur. Des services de CDN, comme Cloudflare, Amazon CloudFront ou MaxCDN, peuvent accélérer le temps de réponse et améliorer l'expérience utilisateur.

17 mai 2024, 08:25:00
SEO
Optimisations techniques
Partager